4 règles d’or pour réussir son networking


Bon d’accord, çà n’est pas facile d’aller à la rencontre de gens que l’on ne connait pas pour réseauter, surtout quand on est un peu timide et introverti…


En même temps, même quand on est plutôt exubérant et extraverti, notre cerveau gauche fait son office et notre petite voix intérieure nous impose une forme de retenue à laquelle on aimerait bien tordre le cou…


Bref, qui n’a pas eu une petite boule dans la gorge au moment d’affronter le foule dans un coktail, une soirée, un événement quelconque, en n’ayant qu’une seule idée en tête : fuir ?


Alors, pour dépasser cette fichue appréhension, certes plus ou moins forte selon les cas, voici quelques astuces imparables qui vous permettront de repartir satisfait de vous-même !

  1. Repérer quelqu’un que vous connaissez vaguement peut vous aider à entrer en matière et à vous sentir moins seul, surtout si ce quelqu’un a la bonne idée de vous présenter du monde. Et si vous ne connaissez personne, identifier quelqu’un comme vous, qui erre, seul comme une âme en peine à la recherche du premier contact venu, vous permettra de puiser des forces pour mieux affronter la foule ensemble. A deux, on est plus forts !

  2. Ceci étant, ce n’est pas si compliqué de rentrer dans une conversation : dans un premier temps, se contenter d’écouter, c’est la meilleure chose à faire. Eh oui, réseauter c’est déjà bien écouter ce que l’autre veut bien raconter, ce qui permet de rebondir en posant des questions qui le rendront encore plus loquace à propos de lui-même, qui le gonfleront d’importance et le valoriseront !
    Car, qui refuse de parler de soi-même ? C’est un sujet de conversation intarissable pour tout un chacun…et en plus cela vous permet d’apprendre des choses qui peuvent être très intéressantes, voire inspirantes si vous les ramenez à votre cas personnel !
    Exemple : vous rencontrez dans une soirée l’entrepreneur qui vient de décrocher le contrat-client de ses rêves. Faites-le parler des pièges qu’il a pu rencontrer pendant la négociation et de la façon dont il a pu les déjouer, cela pourra vous donner des idées, si vous êtes vous-même à la recherche de nouveaux clients

  3. On pense toujours que réseauter, c’est fait pour les gens qui réussissent, qui aiment à le proclamer et qui en profitent pour « pré-vendre » et trouver de nouvelles opportunités de business. En fait, çà marche tout autant, voire mieux, quand on a un challenge à relever, un problème à régler, une information à trouver, une recherche à faire, un collaborateur à recruter, un livre à chercher…
    Bref, il faut oser dire ce qui nous tient à cœur et ce que l’on veut, même si cela semble peu reluisant, car si on le tait, qui pourra nous aider ? Avec le réseau, on n’a que ce que l’on demande et la sincérité, çà paie toujours !
    Exemple : vous avez une petite structure dont vous souhaitez assurer le développement ; vous cherchez un stage au Royaume-Uni pour votre enfant étudiant ; vous cherchez des actuces pour développer votre visibilité sur les réseaux sociaux ; vous devez prochainement partir aux Etats-Unis et vous vous demandez comment échanger votre appartement parisien contre une maison à San Francisco ; vous cherchez des infos brûlantes sur une entreprise qui vous intéresse…dites-le, clamez-le ! Et surtout, si l’on vous apporte une réponse, n’oubliez jamais de renvoyer l’ascenseur : le moteur de la démarche réseau, n’oubliez pas, c’est la réciprocité !

  4. On a toujours un peu peur de se retrouver dans une soirée avec des gens très différents : on se dit que l’on va avoir du mal à se parler, que l’on ne va rien avoir à se dire, qu’il va falloir se forcer,
    faire preuve d’imagination, trouver des sujets de conversation. Mais en fait, ces gens qui sont si différents, sont précisément ceux qui vont vous apprendre le plus de choses intéressantes !
    En effet, sortir de son cercle habituel, c’est ce qui permet de commencer à penser autrement, c’est ce qui déclenche parfois des changements radicaux, c’est ce qui révèle en vous des qualités jusque là insoupçonnées, auxquels votre « premier cercle » ne vous amène surtout pas car il a de vous une perception linéaire et figée !
    Ceci est aussi valable dans le monde des affaires et trouve d’ailleurs son expression actuellement dans les espaces de co-working où, tout en partageant l’espace, des entrepreneurs partagent leurs activités et puisent de l’inspiration pour innover et développer de nouveaux concepts.
    Bref, une règle d’or pour réussir son networking : ne pas négliger la force des liens faibles et cultiver la diversité au sein de son réseau !
    Alors maintenant que vous avez toutes les clés, vous n’avez plus aucune excuse pour rater une occasion de réussir une « sortie », où vous pourrez réseauter à loisir, rencontrer de nouveaux contacts, peut-être différents de vous qui vous pousseront en dehors de votre zone de confort et trouver dans leurs propos une source d’inspiration pour répondre aux questions que vous ne manquerez pas d’exprimer.

Isabelle Sthémer
Présidente du ClubDojo – http://clubdojo.fr

ClubDojo est un club d’affaires visant à réunir des communautés d’entrepreneurs (TPE, professions indépendantes, startupers, porteurs de projets en cours de création) autour de la notion de partage de réseaux et d’expertises.
ClubDojo accompagne cette démarche à travers :

  • Des soirées networking (les 1er et 3ème lundis de chaque mois)
  • Des formations sous forme de Master Class (le 4 samedi du mois)
  • Un catalogue de services gratuits ou accessibles à tarifs réduits, toujours négociés avec des partenaires agréés par le Club, permettant aux entrepreneurs de se concentrer sur le développement de leur business, en apportant une réponse à toutes les questions qu’ils se posent au quotidien.

ClubDojo est adossé au groupe Dojocrea, un réseau d’espaces de coworking doublé d’un programme d’accélération de start-ups, créé sur fonds privés en 2008. A l’origine parisien, DojoCrea est en cours d’expansion en régions (Lyon, Marseille, Rennes, Nantes, Coulommiers) et à l’international (Montreal, Londres, Lisbonne, Bruxelles, Genève, New-York).

Quelles offres d’emploi IT cachent la startup qui est faite pour vous ?

image

" Recherche développeur Android. 2-5 ans d’expérience. Salaire à discuter en fonction de l’expérience. "

Attirant ? En matière d’emploi, les entreprises démontrent régulièrement une incapacité à “vendre” leurs offres. Et pourtant, c’est bien de cela dont il s’agit. En vérité, la plupart des entreprises tech en B2B qui réussissent le mieux sont celles qui ont intégré que les développeurs doivent être valorisés et placés au coeur de leur stratégie - Twilio ou Stripe peuvent en témoigner.

Afficher davantage

Light Agile Development

image

Recently I read a blog post from Pascal Finett explaining how the best agile process could be a killer if it was applied too rigorously, specially to small organizations like startups. This was, during my vacation. a good time to step back and reflect on how we are organized at Cozy Cloud. Moreover, in april I gave a talk @LyonJS about this subject and it was a pretty success (see statistics on SlideShare) .

Afficher davantage

4 façons d’aller au-devant de ses clients

image

L’objectif lorsque l’on décide de créer sa startup est avant tout de trouver son marché et que le produit ou le service corresponde aux attentes des clients. Est-il obligatoire de réaliser une étude de marché ? Quelles méthodes utiliser pour connaître au mieux les attentes de mon client ? Dans cet article, nous allons mettre en avant 4 méthodes permettant d’aller au-devant de ses clients.

Afficher davantage

Replacer l’humain au cœur de son action économique

… et permettre à chacun de valoriser ses compétences

image

Aujourd’hui Internet permet  à chacun de s’exprimer avec une audience potentielle de plusieurs millions de personnes.

Cependant la plupart des contenus sur internet ne sont visionnés que par une infime proportion des utilisateurs. Alors même que l’information peut être pertinente et à forte valeur ajoutée.

Afficher davantage

Big Data, quel impact pour ma startup?

image

On vous l’a dit en 2013, on vous le redira en 2014. Pour être la plus performante dans son activité, une entreprise doit traiter des données de plus en plus volumineuses et mettre en œuvre des algorithmes prédictifs.

Ces actions peuvent concerner la recommandation produit, le ciblage des clients, l’analyse des prix, la détection de pannes, l’optimisation des parcours web, etc…

Afficher davantage

Un startup weekend à Grenoble vu de l’intérieur !

image

Le weekend dernier, nous sommes descendus à Grenoble pour participer au Startup Weekend Grenoble organisé à l’IAE de Grenoble. Souvenirs, souvenais pour les 3 étudiants grenoblois que nous étions. 2 anciens Ensimag faisaient cette année partie de l’équipe d’organisation : Victor Sabatier et Jonathan Bonzy - également fondateur du Startup Weekend Grenoble pour sa part et de Une petite mousse :)

Afficher davantage

5 conseils pour bien faire une check list

imageQui n’a jamais oublié ses cartes de visite en se rendant à un rendez-vous client ou encore de vérifier la date d’expiration de son passeport lors d’un voyage pour son plus grand malheur en arrivant à l’aéroport?

Ces oublis peuvent générer un simple défaut de confort mais dans le cadre d’une activité professionnelle le coût devient rapidement élevé.

Afficher davantage

Participez à des ateliers d’intelligence économique pour les entrepreneurs

imageLa CGPME Ile de France présente un programme d’accompagnement, sous la forme d’actions collectives, destinées aux entreprises à potentiel de développement et/ou d’innovation s’inscrivant prioritairement sur des filières stratégiques.

Afficher davantage

Participez à la beta de MyCercle, un outil de gestion de votre communication financière

image Les dirigeants d’entreprises savent  bien présenter leurs produits et services mais ressentent parfois des difficultés à présenter leur entreprise.&nbsp

Parmi les nombreux conseils, outils, logiciels qui leur sont proposés, pratiquement rien sur la communication institutionnelle et financière des PME.

Afficher davantage